A l'époque antique, pour que ses voeux se réalisent, on bénéficiait des appuis divins. Valerius Justus, habitant gallo-romain de Lescure, a semble-t-il bénéficié de l'aide de Jupiter. Ses voeux de beau temps ont probablement été exaucés, et sans doute les récoltes ont été exceptionnelles, car ses bénéfices d'alors lui ont permis de faire graver ses remerciements à Jupiter dans un beau bloc de marbre blanc (de Saint-Béat?) pour rappeler que :

I(ovi) O(ptimo) M(aximo) [a Jupiter, très bon, très grand]

AUCTORI BONARUM TEMPESTATIUM [garant des bonnes saisons]

VAL(erius) JUSTUS P1030106

Ce magnifique autel votif d'1,20m de haut est parmi les plus beaux mobiliers antiques découverts en Ariège.

Il était en remploi au XVIIIème siècle, dans l'église aujourd'hui disparue de Saint-Aignan, à Lescure.

Les paroissiens l'utilisèrent ensuite comme support de Bénitier dans l'église paroissiale de Lescure jusqu'au début du XIXème siècle où il fut déposé au musée départemental.

S'il n'était propriété du département de l'Ariège et difficilement transportable, il aurait sûrement trouvé sa place dans l'exposition actuelle du musée Saint-Raymond de Toulouse "MARBRES, HOMMES ET DIEUX" parmi 2 autels comparables de même grandeur (le notre est tout de même représenté sur un grand panneau pédagogique).

Il est actuellement visible au château de Foix parmi quelques chapiteaux romans.

Malheureusement, encore en transit (pour rejoindre dans quelques années la collection antique du musée du palais des évêques de Saint-Lizier, dont il constituera sans doute un des pièces maîtresse), il ne bénéficie actuellement d'aucune signalétique.

A défaut d'aller au château de Foix, je vous invite à le découvrir virtuellement  sur le site de sa découverte (grâce au plugin googleearth qui est un bien meilleur moteur 3D que celui en Flash utilisé au dessus).
Un espace voué aux cultes depuis bien longtemps, et  toujours appelé "la gleise" (l'église)  : invocant Jupiter, il y a 2000 ans ; dédié au christ et à Saint Aignan, il y a 800 ans ; et  depuis peu, au  ballon rond...

Venez y faire un tour !